Cahier du participant

 

Agriculture et périmètre urbain

Partagez votre opinion

Voir les résultats
Voter
Protection de la zone agricole
La zone agricole correspond à l’espace où l’agriculture est l’activité prédominante. Dans les territoires zonés agricoles, le seul type de bâtiment possible, sauf exception, est la résidence des agriculteurs et les bâtiments destinés à la pratique de l’agriculture. Des bâtiments commerciaux sont également permis le long de certaines artères et autoroutes.
Maintien du périmètre urbain
La Ville souhaite maintenir le périmètre urbain actuel en établissant des paramètres d’aménagements (p. ex. d’éviter le prolongement d’une rue vers la zone agricole) qui préviennent le développement de la zone agricole.
Création de zones tampons
Les secteurs résidentiels et agricoles se nuisent parfois entre eux. Par exemple, les résidences nuisent à certaines pratiques agricoles impliquant de la machinerie ou des horaires de travail. On peut faciliter la cohabitation en créant des zones tampons entre différents secteurs (résidentiels, agricoles et naturels).
Promotion et soutien de l'agritourisme et agriculture urbaine
L’agritourisme constitue un attrait important et des mesures devraient être mises en place pour pallier les désagréments qu’il occasionne (ex. achalandage routier). Une façon de renforcer la vocation agricole peut être d’adapter la règlementation afin de permettre des jardins privés comestibles et collectifs.

Participez à la réflexion

Consultez les autres sujets

MSH_MilieuxDeVie
Milieux de vie
MSH_MilieuxNaturels
Milieux naturels
MSH_WilfridLaurier
Commerces et services
MSH_Patrimoine
Patrimoine et paysages
MSH_Circulation
Transport et circulation