Notre Mont-Saint-Hilaire 2035

Forum

Retour

Que changeriez-vous au Village de la gare et pourquoi?

Écrire un commentaire


Diane - le 2017-08-01 11:02:09

A mon avis, présentement le village de la gare est bien loin d'être un TOD et il faudra de grandes avancés pour que ce quartier ne devienne pas un vase clos sans grand intérêt.  Ilots de chaleur, mauvais partage de la route, manque de commerces de proximité, etc.  Pourquoi ne pas avoir fait un stationnement sous-terrain à la gare?  Cet énorme ilot de chaleur de 1000 cases de stationnement est une erreur gigantesque.  De plus, les problèmes de circulation et de stationnement dans les ''trop étroites'' rues du quartier est un irritant constant. L'hiver, c'est pas drôle du tout ! Je pense qu'il y a urgence pour reprendre le contrôle du développement du village de la gare.

Nicolas Racicot - le 2015-12-19 21:42:18

Plusieurs habitants aimeraient l'établissement de commerces à proximité de la gare. Cela étant dit, est-ce que la création d'une coopérative a déjà été évaluée/envisagée?

Luc Desjardins - le 2015-10-04 17:36:37

Régler le stationnement au plus vite, avant que la densité ne double. Il manque déjà d'espaces extérieurs pour nos visiteurs, du côté ouest de la gare. Il est essentiel d'autoriser le stationnement des 2 côtés de certaines rues, quitte à les mettre à sens unique. En particulier, la Cours de la Raffinerie.

kintuops - le 2015-10-04 10:06:37

-avoir des commerces à proximité de la gare, comme une boulangerie (on les attend depuis plusieurs années!)
-avoir un passage piétons entre les 2 parcs de la coulée sur le boulevard de la gare
-régler le problème de la piste cyclable à la gare de train de banlieue, qui disparaît subitement pour réapparaître de l'autre côté du stationnement, au coin de Petite-Allée (zone dangereuse en sortant de la gare; collision piétons-vélos)
-ajouter plus d'arbres et de végétation pour diminuer les îlots de chaleur
-ajouter des bancs pour profiter de l'environnement
-étant donné qu'il vente beaucoup à MSH, les normes de construction devraient être adaptées en conséquence (plusieurs bardeaux de toiture s'envolent lors de grands vents)
-faire en sorte de diminuer les corridors de vent
-ne pas cacher la vue sur la montagne avec des immeubles trop hauts

 

Yves Roy - le 2015-09-30 15:51:25

Le développement durable c'est : penser global et agir local .
Le développement durable se définit en fait comme suit : un « développement qui permet de satisfaire
les besoins des générations présentes sans compromettre la possibilité pour les générations à
venir de satisfaire leurs propres besoins » (Source : Commission des Nations Unies sur
l’environnement et le développement, Rapport Brundtland 1987)
« Le développement durable concerne les humains et leur qualité de vie présente et future. Son
objectif est d’englober tous les aspects de la satisfaction des besoins humains. Une mode
passagère. Non! Un mode de pensée qui invite à situer nos actions dans une perspective
globale. » (Source : Claude Villeneuve, colloque 2003 du Réseau québécois de Villes et Villages
en santé.)
http://www.rqvvs.qc.ca/documents/file/grille-analyse-projet.pdf

La municipalité de demain est écoresponsable. Elle préserve et met en valeur l’environnement, contribue à l’amélioration de la qualité de vie et offre un cadre propice au développement économique.
http://municipalitedurable.gouv.qc.ca/municipalite-axee-sur-le-developpement-durable/vision/

Appuyé de ces quelques définitions , voyons maintenant comment envisager le développement
de la zone TOD soit 1 km tout autour de la gare en tenant compte du passage journalier dans cette même zone dès 2017 de plus de 220 wagons de pétrole lourd provenant des sables bitumineux et destiné essentiellement à l'exportation .

Une pensée globale : l'exploitation des sables bitumineux est parmi les plus grandes sources d'émission de GES -gaz à effet de serre- dans le monde. Le Canada à cet égard est maintenant perçu comme un État voyou.

À l’heure actuelle, les émissions de GES de l’Alberta, principale province productrice d’énergies fossiles, dépassent les émissions combinées du Québec et de l’Ontario. À elles seules, les émissions « fugitives » du secteur pétrolier et gazier excèdent le total de tout le secteur des transports au Québec.
(Extraits de l'entrevue de David Suzuki . Le Devoir 30 septembre 2015 .)

Une action locale : la Ville de Mont St-Hilaire et sa montagne sont un joyau reconnu par tous et mérite mieux que d'être chaque jour menacé par un pétrole sale , reliquat du siècle dernier .

Déjà des municipalités se sont prononcées contre le passage de produits de pétrole sur leur territoire
( notamment Laval, Boucherville,Rimouski ) .

Nous devons sortir du pétrole, alors pourquoi faciliter l’expansion d’une industrie à laquelle il faut mettre fin ? Et ce n’est pas un dilemme entre le transport par train ou le transport par pipeline. Nous n’avons besoin ni de l’un ni de l’autre, parce que nous devons mettre fin à l’exploitation des sables bitumineux. »
Extraits de l'entrevue de David Suzuki . Le Devoir 30 septembre 2015 .

Par notre silence et par des mesures d'atténuation ( telle que la réduction de la vitesse du train ) , nous continuons de faciliter l'expansion de cette industrie néfaste.
Pourquoi devrions-nous ici prendre tous les risques sans aucun avantage alors qu'ailleurs beaucoup se sont prononcées et ont dit non?
C'est maintenant que tous les Hilairemontais-es et leurs élu-es doivent avoir le courage de leurs convictions. La qualité de vie présente et future sur notre territoire , la mise en valeur de notre environnement ( rivière Richelieu , Montagne , bâti patrimonial ) et le besoin de sécurité pour tous passent par un refus clair et définitif du passage par train de tous ces produits pétroliers .

 

Popo - le 2015-09-29 10:29:24

Comme beaucoup l'ont mentionné, la question du commerce est particulièrement préoccupante. Un TOD sans commerce n'est pas un TOD. La silution proposée par le consultant et la ville lors de la dernière soiré d'idéation milite en faveur d'un déplacement vers le nord, à plus de 500 du site actuel de la gare. Comment encourager les déplacement actif avec une telle approche. En considérant que la majorité des citoyens du quartier sont déja à au moins 200m de la gare, ca impliquerait un déplacement actif de 700m minimum pour s'acheter un café ou un sac de lait...Quelque chose me dit que la grande majorité sauterons instinctivement dans leur voiture. 

Dominic - le 2015-09-15 20:31:20

J'y ajouterais une école, surtout si l'objectif est de passer de 28 à 40 habitations/hectare. Il serait enviable d'avoir des commerces de proximité, de même qu'un accès plus facile à la montagne (vélo, à pied, etc.)

Luc Desjardins - le 2015-09-07 14:03:47

SVP planter des arbres autour de la gare. Ce secteur est un ilôt de chaleur.

Luc Desjardins - le 2015-09-07 14:02:44

Le stationnement sur Cours de la Raffinerie est très difficile, même l'été. Il faudrait mettre la rue à sens unique, afin d'autoriser le stationnement des deux côtés. Les visiteurs des résidents n'ont déjà pas de place pour stationner. De plus, 3 nouveaux blocs sont en construction.

glenna m - le 2015-08-23 11:44:02

Présentement, le village de la gare est supposé être une communauté construite pour favoriser le transport en commun. Évidemment, ceci est vrai si on travail a Montréal strictement aux heures conventionnelles. Autrement, oublie ça! Il faudrait à l'avenir que les autobus passent proche de la gare. Aussi, que les piétons et les cyclistes puissent avoir facilement accès aux autobus et aux services. Autrement dit, il faut avoir un passage à niveau (ou sous terrain) pour les piétons, et les cyclistes (et si possible, les véhicules d'urgence). 

glenna m - le 2015-08-23 11:32:44

Le quartier de la gare a de problèmes avec les vents forts. Dans la prochaine phase, nous devrions planifier les rues et le paysagement pour éviter des corridors de vents. Nous devrions également encourager ou exiger la construction avec de normes supérieur en ce qui concernent les manières de construire pour éviter des dommages par le vent. Ce problématique est déjà présent - imaginons ce que ça va être dans le futur! Dans notre région, des vents accrus sont un des principaux éléments prévu avec les changements climatiques.

glenna m - le 2015-08-23 11:22:58

Tous les toits du quartier de la gare ont présentement des toits en forme de "A". je conviens,  ceci encourage une uniformité de style et un aspect campagnard. Pourtant ce style de toit à bien des inconvénients. IL ajoute un bon 12 pieds à la hauteur de l'édifice et obscure part autant la vue de la montagne. 
Dans la nouvelle phase, nous pourrions exiger des toits plats qui bloqueront moins la vue des voisins. De plus, ces espaces pourrait avoir des toits verts, des potagers en bacs, et/où des aires communs pour que tous les résidents de l'édifice puissent profiter du panorama du "penthouse".

De plus, ces toits pourraient être de couleur pâle pour éviter l'effet d'ilôt de chaleur; un problème notable dans ce quartier.

glenna m - le 2015-08-23 11:10:59

J'appuie Rita qui souhaite un gare plus proche des gens d'Otterburn Parc. Supposément qu'on n'utilise pas l'ancien lieu de la gare d'Otterburn (proche du resto Pont noir) car il n'y a pas de place pour le stationnement. Une solution: créer un gare pour les piétons, les cyclistes et les usagers du transport publique. Au moins le pont Jordi Bonet et le chemin des Patriotes seront moins achalandés et les citoyens seront encouragé à utiliser les transport actif!

I

Megafolie - le 2015-07-17 14:20:40

Ça prends des commerces de base au plus vite, s'en est devenu ridicule. Je sais, tout est une question d'offre et de demande concernant la location de locaux commerciaux, et je sais qu'un projet est présentement à louer près de la gare (une pancarte avec un contact est présente) mais je suis certain que les commerces seraient bienvenus. Un dépanneur, un petit marché, un nettoyeur, un café, un traiteur... Vous êtes les bienvenus il y a beaucoup de potentiel à mon avis!

Convercité - le 2015-07-10 11:18:56

Réponse au commentaire de Parc3 :

En ce qui concerne le problème de circulation à l'intersection du boulevard de la Gare et du Chemin des Patriotes, c'est un commentaire que nous avons entendu à plusieurs reprises lors des activités de consultations publiques du 11 et 17 juin dernier. C'est la raison pour laquelle la Ville de Mont-Saint-Hilaire s'apprête à donner un contrat à une firme spécialisée en circulation, afin d'analyser les différentes intersections problématiques. Et, celle-ci, en fera définitivement partie.

Parc3 - le 2015-07-07 12:19:10

les entrepreneurs, qui ont optés pour des matériaux de revêtement de piètre qualité (BBC, surtout)

la construction des murets de soutainement, la ville a laissé les entrepreneurs ériger des murets qui ne passeront pas le test des 10 ans. C'est déjà croche, laid et pauvrement installé.

l'entree du domaine de la Gare par le chemin des patriotes devrait avoir des stops ou lumières pour permettre un traffic sécuritaire à cet endroit.

Serge M. - le 2015-07-05 08:24:40

Il est surement convenable de penser à un endroit de rêve. Bien pour tous les groupes d'âges. Que tous soient contents de s'y rendre avec services à proximité.Se demander ce qu'un citoyen aimerait retrouver à la sortie du train,de retour de son travail, ou d'une activité tout simplement serait un point de départ à considérer.

rita - le 2015-07-02 19:34:18

la gare serait au centre géographique de la population desservie; pour les villes d'Otterburn Park et Mont-St-Hilaire additionnées, la Montée des 30  correspond à la ligne de partage . Ceci éviterait que la moitié des résidents de ces 2 villes qui vont prendre le train le prennent à Mcmasterville! 

Convercité - le 2015-06-29 10:31:08

Réponse au commentaire de M. Audet :

Depuis la tragédie de Lac-Mégantic, certaines mesures ont été prises en matière de sécurité ferroviaire.

Nous vous invitons à prendre connaissance de l'article 34 du réglement de la MRC 32-12-17.1, à la page 36 (http://www.mrcvr.ca/images_upload/file/Amenagement-pdf/reglement/32-12-17.1_vf-reglement.pdf) modifiant le schéma d'aménagement de la MRC de La Vallée-du-Richelieu, qui prescrit des distances de sécurité à proximité des voies ferrées. Ces normes devront être intégrées au prochain plan d'urbanisme et seront appliquées aux nouveaux secteurs à développer ou à redévelopper. 

En complément, vous pouvez également consulter le document intitulé : Lignes directrices applicables aux nouveaux aménagement à proximité des activités ferroviaires, (mai 2013) disponible sur le lien ci-après http://www.voisinage.ca/asset/image/reference/guidelines/fr/2013_05_27_Guidelines_NewDevelopment_F.pdf

M. Audet - le 2015-06-15 22:48:15

 

Est-ce que la ville MSH et leurs urbanistes ont évalué ou prévoient évaluer les risques liés particulièrement au transport des matières dangereuses toujours en croissance, dans une zone où MSH prévoit la densification ?

Dans la suite des évènements de Mégantic, y a-t-il un plan d'action mis en oeuvre par MSH en matière de sécurité ferroviaire, sujet indissociable au projet de densification ?

 

 

Partagez vos idées ici si le sujet n’apparaît pas dans le forum

J'ai pris connaissance de la présentation sur l'étude de circulation du mois d'août 2016.  Et, ce qui me frappe c'est qu'on n'y aborde absolument pas la problématique de la circulation de tra ... lire la suite

31 août 2016 - 21h56
par : A. Moll


En effet,  l école primaire qui tarde à venir dans le secteur de la gare est vraiment un irritant majeur pour les jeunes familles du quartier de la gare et du golf . .. Pourquoi aménager autant ... lire la suite

09 juin 2016 - 22h18
par : Parent


  • prolonger le sentier boisé piedmontais autour de la montagne
  • favoriser le partage des services avec les villes mitoyennes. Ex. carte accès-loisirs comme à Saint-Hyacinthe
  • re ... lire la suite

27 mai 2016 - 13h39
par : Vrinsa


Il s'agit d'un quartier très bien aménager en général (nature, mixité, parcs). Il manque évidemment une école primaire, ce projet qui tarde à voir le jour est un irritant majeur. L'implant ... lire la suite

16 mai 2016 - 20h36
par : Résident de la gare


 Le développement durable doit nécessairement passer par une révision de nos habitudes de vie.  Je crois que la ville de Mont-Saint-hilaire doit se prémunir d'une politique d'ordure ménagèr ... lire la suite

16 mai 2016 - 10h46
par : Francois